Dix Pour Cent

Les étapes de la levée de fonds pour les startups

Vous y voilà ! Après des mois, voire des années, de développement de votre projet, vous avez besoin d’accélérer votre croissance pour vous internationaliser ou vous positionner sur votre marché. Pour y parvenir, beaucoup d’entrepreneurs considèrent la levée de fonds comme la solution idéale pour les startups. Comment ça se passe ? Quels sont les délais ?  

levee de fonds startups

Le processus de levée de fonds se déroule en général sur 9 à 12 mois et se découpe en plusieurs étapes :

1- Maîtriser son marché

Impossible de vous présenter devant des investisseurs sans être 100% informés de votre marché. Plongez vous dans des études, enquêtes et livres blancs d’observatoire de tendances pour dénicher tous les chiffres sur votre marché aujourd’hui et sur son potentiel de développement demain. 


Une fois cet exercice réalisé, veillez à mettre à jour vos outils de communication pour refléter vos arguments de différenciation majeurs : votre site internet, votre elevator pitch, votre business plan et votre dossier de présentation aux investisseurs se doivent d’être à jour et de présenter les mêmes données.

2- Crédibiliser le juridique

Toujours dans la phase préparatoire, il est nécessaire de présenter des contrats en bonne et due forme : ceux-ci sont un reflet de votre professionnalisme. S’il manque des clauses indispensables d’un contrat avec votre fournisseur, cela pourrait s’avérer rédhibitoire pour les investisseurs. N’hésitez pas à vous faire conseiller par des professionnels juridiques avant de contacter des potentiels partenaires financiers.

Pour ces deux premières étapes, il faut compter un délai d’environ 3 mois

3- Identifier des investisseurs

Première chose à faire : une recherche approfondie des investisseurs et des fonds d’investissement. Une levée de fonds vous apportera des moyens financiers mais aussi des contacts et des conseils. Ce sont les trois critères d’évaluation à prendre en compte pour définir la liste de vos investisseurs potentiels. Renseignez-vous sur leur expertise métier et leur savoir-faire : c’est la clé pour réussir votre levée de fonds.

Ensuite, transmettez-leur votre executive summary. Ce document est un résumé de votre dossier : il présente le potentiel du projet, sa raison d’être, ses objectifs de croissance…

S’en suivront plusieurs rendez-vous pour établir le contact et analyser le projet dans ses grandes lignes. Une première réponse vous sera communiquée entre 15 jours et 1 mois. Si elle est positive, vous passerez donc à l’étape suivante.

4- Analyse par les investisseurs

C’est l’étape dite de la “due diligence”. Et oui, les investisseurs sont durs à convaincre, ils ne disent pas oui si facilement ! Ils vont à présent réaliser des vérifications approfondies en étudiant la faisabilité du produit, la crédibilité de l’approche marketing, le sérieux de votre juridique, la satisfaction de vos clients…  et surtout la rentabilité du projet. Ils peuvent vous demander des pièces complémentaires : à vous de vous montrer réactifs. 

Si vous apprenez une bonne nouvelle durant cette phase (étape de finalisation du projet, note de satisfaction client, nouveau marché…), n’hésitez pas à vous en servir pour relancer les investisseurs.

5- Confidentialité

Durant la phase de négociation qui s’en suit, vous serez tenu par un “Non-Disclosure Agreement” vous prévenant de communiquer ses modalités publiquement.

Les étapes 3, 4 et 5, correspondant à la rencontre et à l’échange sur le projet, durent en général entre 3 et 5 mois. 

creation-marque

Si l’investisseur souhaite prendre part à votre aventure entrepreneuriale, il vous remettra une lettre d’intention, ou “Term Sheet” en anglais. Ce document contient les conditions de sa participation.

6- Lettre d’intention & Négociation

Si l’investisseur souhaite prendre part à votre aventure entrepreneuriale, il vous remettra une lettre d’intention, ou “Term Sheet” en anglais. Ce document contient les conditions de sa participation : valorisation de l’entreprise, clauses du pacte d’actionnaires, conditions juridiques et financières….

En contre-signant la lettre d’intention, vous enclenchez la phase de négociation. Là, c’est à vous de jouer ! Vous pouvez négocier sur : 

  • La valorisation de votre entreprise. Il existe plusieurs modes de calcul de la valorisation. N’hésitez pas à vous faire accompagner pour définir celui qui vous semble le plus juste
  • Les conditions de sortie des investisseurs
  • La table de capitalisation et d’évolution du capital, c’est-à-dire le nombre d’actions détenues par chacun et la part du capital qu’elles représentent.  
  • La modification des statuts
  • Les clauses du nouveau pacte d’associés / d’actionnaires

7- Closing : les démarches administratives

Ceci n’est pas la phase la plus palpitante mais si vous en êtes arrivés là, c’est que vous avez trouvé vos investisseurs, alors félicitations ! Voici les étapes administratives à réaliser :

  • Rédiger le nouveau pacte d’associés ou d’actionnaires
  • Ouvrir un compte bancaire dédié à l’augmentation de capital
  • Émettre les bulletins de souscription pour acter le rachat des parts/actions. Les investisseurs pourront les renvoyer à la société dûment complétés.
  • Convoquer une assemblée générale extraordinaire pour signer le pacte.
  • Lorsque les virements des investisseurs seront effectués, un certificat du dépositaire vous sera remis par la banque. 
  • Enregistrer les statuts au greffe du tribunal du commerce, publier la levée de fonds au journal d’annonces légales

Les étapes 6 et 7 durent en général entre 3 et 5 mois. 



8- Communication

Après tant d’efforts, c’est le moment pour vous de crier haut et fort au monde que vous avez réussi votre levée de fonds ! Communiquez auprès de l’ensemble de vos parties prenantes : vos collaborateurs, vos clients, vos communautés sur les réseaux sociaux, vos partenaires… Rédigez votre communiqué de presse et transmettez-le aux médias startup, économie, business… 

Pour être accompagné sur votre pitch aux investisseurs et l’argumentaire de votre levée de fonds, contactez-nous !



Les autres guides sur l’accompagnement startups

Elevator pitch : convaincre des investisseurs

Lire plus