Dix Pour Cent

Comment créer son plan d'affaires ?

La création du business plan est une étape indispensable dans le démarrage de votre projet entrepreneurial, peu importe votre structure légale. Non seulement il vous permettra de cadrer votre projet et votre vision, mais il sera également le socle de vos démarches de financement externe. Impossible d’obtenir le financement des banques ou de tout autre investisseur sans ce précieux document ! Pour les convaincre, et vous rassurer sur la viabilité de votre projet, votre business plan doit contenir certaines informations précises, et doit respecter un format conventionnel.

Nos conseils pour faire un business plan convaincant

Et oui, votre objectif est de convaincre ! Qu’il s’agisse de trouver des associés, de récolter des financements ou d’obtenir de l’aide gouvernementale. Voici donc quelques conseils à adopter dans votre rédaction : 

  • Mettez vous à la place de vos parties prenantes. Cette démarche vous permettra de trouver les bons arguments pour les convaincre de se joindre à votre projet. Demandez-vous ce qu’un futur associé a à gagner en collaborant. Pourquoi une banque vous ferait-elle confiance? Pourquoi un investisseur investirait dans votre projet plutôt qu’un autre? 
  • N’hésitez pas à personnaliser votre business plan pour chacun de vos interlocuteurs en mettant en avant les éléments qui sauront les convaincre. La même logique s’applique à la mise en page : intégrer une première page à l’image de votre interlocuteur lui permettra de se projeter dans votre collaboration et de se sentir valorisé, tout autant que de vous sentir motivés.
  • Gardez à l’esprit que le temps accordé par vos lecteurs est précieux. C’est pourquoi, votre business plan se doit d’être concis, soigné, professionnel et bien structuré. Ajouter un résumé en début de document (à nouveau, personnalisé) est la solution idéale pour y parvenir.
  • Partagez votre motivation. Celle-ci est un facteur important pour convaincre vos parties prenantes. Bien que le business plan soit un document très factuel, il est important de laisser transparaître votre ambition et votre personnalité. Pourquoi croyez-vous en votre projet ? Pourquoi vous motive-t-il, vous même ? Pour partager ces idées, évitez toutefois les superlatifs et les objectifs irréalistes. 
  • Démontrez votre connaissance du marché par une approche précise et documentée de vos chiffres. Cette connaissance apportera une réelle crédibilité à votre vision à court, moyen et long terme. C’est comme ça que votre lecteur vous accordera sa confiance, ingrédient indispensable à son investissement.
creation-marque

Partagez votre motivation. Celle-ci est un facteur important pour convaincre vos parties prenantes.

Comment structurer votre business plan ?

Le business plan doit répondre à des codes et à une grille de lecture précise pour en faciliter la lecture et pour vous assurer d’avoir rassemblé l’ensemble des informations à partager. 

Voici un modèle de business plan :

1. Le résumé : Comme précisé dans la partie précédente, un résumé personnalisé à votre lecteur est l’introduction idéale pour rappeler les chiffres les plus importants, le pitch de votre projet, votre avancée dans son développement, vos besoins et vos points forts.

2. L’équipe : Il s’agit ici de présenter le profil de l’équipe dirigeante ou de tout collaborateur investi dans le projet qui apporte une connaissance ou une expérience essentielle dans le développement du projet. 

3. La raison d’être du projet : Cette partie vous permet de répondre à la question “Pourquoi faut-il nous accompagner nous plus qu’un autre projet ?”. Indiquez ici ce que votre projet apporte à son marché ou à la société, à l’environnement… Et comment vous comptez le positionner sur son marché pour qu’il s’en démarque. En quelques mots, il s’agit ici de traduire la promesse de la marque. Pour en savoir plus, nous vous invitons à regarder cette vidéo incontournable de Simon Sinek qui précise le “pourquoi” d’une marque :

4. L’étude de marché : Une fois la promesse de la marque exprimée, encore faut-il démontrer sa légitimité. Cette étude de marché permettra de justifier le positionnement choisi et d’illustrer votre connaissance de votre marché. Les chiffres avancés doivent être sourcés, bien entendu, et les plus récents possible. Analysez l’état du marché actuel tout autant que ses tendances et les tendances sociétales en général. De même, observez l’offre disponible tout autant que la demande (typologie de consommateur) et présentez les concurrents présents sur votre marché.

5. La stratégie commerciale : Il est temps de rentrer dans le concret : cette partie est dédiée à la présentation de vos produits et services. Listez chacune de vos offres en faisant des liens avec l’étude de marché pour justifier leur création. Indiquez leurs prix et leur stratégie de distribution (en ligne, distributeurs, magasins en propre…).

6. La stratégie de communication : A présent, concentrez vous sur la présentation de votre identité visuelle (votre logo, votre charte graphique) ainsi que de votre stratégie de promotion (plateforme de visibilité, message à faire passer, stratégie de lancement, stratégie d’acquisition de lead…).

7. Le business model : Aux yeux de vos interlocuteurs, nous rentrons dans le vif du sujet. Le business model consiste à exprimer la valeur créée par votre projet pour l’ensemble de vos parties prenantes. Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire l’article dédié à la définition du business model

8. La forme juridique : En plus de la structure légale, il convient ici d’indiquer le nombre d’associés, la répartition du capital et les modes de gouvernance spécifique retenus s’il y a.

9. La partie financière : Pour finir en beauté, vous pouvez à présent vous concentrer sur les chiffres. Dans cette partie, devra se retrouver :

  • Votre tableau d’investissement, listant vos investissements, leur prix, date d’acquisition, amortissement et dotation annuelle de vos 3 premiers exercices.
  • Votre plan de financement initial et votre projection à 3 ans.
  • Votre plan de trésorerie sur 12 mois, ce qui permet de prouver que votre projet est réaliste à court terme.
  • Votre compte de résultat sur 3 ans, ou jusqu’à ce que l’entreprise soit rentable. Il est important de l’étirer au moins jusqu’au seuil de rentabilité de l’entreprise. 
  • Le calcul de votre besoin en fonds de roulement, cet indicateur étant fondamental dans la rentabilité de votre projet. 
Vous voilà prêts à créer votre business plan ! Si vous souhaitez plus d’accompagnement sur votre stratégie d’entreprise, n’hésitez pas à nous contacter !

Les autres guides sur le site internet

Comment définir son modèle d’affaires ?

Lire plus