Protection des données : comment faire de la publicité responsable ?

Apple a frappé fort avec sa récente mise à jour iOS. Le géant à la pomme vient de considérablement bousculer l’industrie publicitaire, en permettant à ses utilisateurs de contrôler les données qu’ils partagent avec des applications. Parmi les plus grandes “victimes” de cette mise à jour, il y a Facebook. Loin de nous l’idée de pleurer son sort, cependant il est important de noter l’effet ricochet que va avoir cette mise à jour sur vos campagnes publicitaires. Car la protection des données est au cœur des discussions ces dernières années. Entre ciblage pertinent et respect de la vie privée, il y a une ligne mince sur laquelle naviguer quand on veut promouvoir son entreprise et ses produits auprès d’une cible qualifiée. Et en tant qu’entreprise à impact, vous vous demandez sûrement quelle stratégie média adopter pour faire de la publicité de façon responsable, avec un bon retour sur investissement ? On a des pistes pour vous. 

Mise à jour IOS d’Apple pour favoriser la protection des données

Désormais, avec la mise à jour IOS 14.5, les propriétaires d’iPhone ou d’iPad peuvent configurer leurs préférences en termes de collecte de données de manière sélective par application. Et à la surprise générale (ironie…), pour le moment, seuls 4% des utilisateurs ont choisi d’être suivis ! Ceci a un impact direct sur les plateformes publicitaires comme Facebook et Instagram, puisqu’il ne leur est plus possible de suivre les données de ces utilisateurs pour élaborer des ciblages précis. 

Au premier trimestre 2021, Android possédait 76,6% des parts de marché des OS en France, suivi par iOS, avec 23,4%, selon des données collectées par Kantar World Panel. Cependant, bien que le système d’exploitation IOS ne soit utilisé que par ¼ des propriétaires de mobiles en France, Apple risque de séduire de plus en plus de consommateurs en faisant de la protection des données son cheval de bataille. Il semblerait que la multinationale veuille faire des normes RGPD mises en place en Europe un standard mondial. Et c’est tant mieux !

Quel est l’impact de la mise à jour IOS 14.5 sur vos publicités ?

Concrètement, il va devenir de plus en plus difficile de cibler précisément avec des outils comme Business Manager, puisque le pixel tracking ne fonctionnera pas avec les utilisateurs qui ont refusé de partager leurs données avec Facebook. Le partage des données comportait notamment la géolocalisation, difficile donc pour les commerces physiques de cibler localement. C’est sans parler des stratégies de retargeting qui vont être compromises, et la possibilité de créer des audiences de type “look alike”, en fonction des visiteurs sur votre site. Finalement, ça empêche Facebook de tracer une conversion et donc ça devient laborieux de calculer le retour sur investissement de vos publicités. Pour le moment, pas de panique, puisque comme précisé plus haut, les utilisateurs IOS représentent qu’un quart des détenteurs d’appareils mobiles. Cependant, l’effet domino des mesures de protection des données arrive, et il va falloir trouver des alternatives pour promouvoir votre commerce.

creation-marque

Ceci a un impact direct sur les plateformes publicitaires comme Facebook et Instagram, puisqu’il ne leur est plus possible de suivre les données de ces utilisateurs pour élaborer des ciblages précis.

Les alternatives à la publicités sur Facebook et Instagram

À l’agence Dix Pour Cent, on va toujours recommander une approche stratégique mixte à nos clients. Premièrement parce les notions de “rappel” et “d’omnicanalité” sont centrales lorsqu’on fait des campagnes de notoriété et de conversion; aussi parce mettre tous ses oeufs dans le même panier est trop risqué. 

Voici donc des alternatives responsables à la publicité payante sur les réseaux sociaux :

1. Content marketing : du storytelling au webinaire

Ce fut les termes à la mode ces derniers temps : stratégie de contenu, contenu de marque, storytelling… Bien des marques ont manqué le bateau, mais celles qui se sont considérablement démarquées ces dernières années ont réussi parce qu’elle avait une histoire intéressante à raconter. La singularité d’une marque par rapport à la concurrence se traduit souvent par une ligne éditoriale très précise, qui arrive à interpeller une niche. Pour savoir comment élaborer une stratégie de contenu efficace, nous avons créé ce guide. Élaborer une stratégie de contenu différenciante prend du temps, et nécessite une grande réflexion stratégique. Cependant, c’est un investissement à long terme qui est essentiel pour la pérennité de votre marque. 

Parmi les types de contenus qui vont vous aider à gagner en légitimité, voici quelques exemples de tactiques que vous pourriez mettre en place :

Collaborer avec une autre organisation influente de votre industrie sur la production de livres blancs ou d’études de cas. Ceci vous permet de bénéficier de son audience, et de sa légitimité d’expert dans le domaine. De plus, ces contenus qualitatifs peuvent être réutilisés dans vos stratégies d’acquisition. 

Créer une série de webinaires pour utiliser votre expertise et la transmettre à une audience très ciblée; vos webinaires peuvent être enregistrés et re-diffusés sur votre page Youtube, et des extraits peuvent être sélectionnés pour créer de courts contenus plus visuels sur vos réseaux sociaux.

Développer des guides pratiques et des conseils cohérents en lien avec votre industrie. Ces guides doivent être rattachés aux pages principales de votre site pour vous permettre d’optimiser votre performance SEO. 

Les podcasts sont tendances ! Avec un angle d’approche unique et pertinent pour votre audience niche, ils sont un excellent moyen de créer du contenu déclinable. Pour en apprendre plus, visitez notre guide pour apprendre à  promouvoir votre podcast de marque.

2. Les partenariats de visibilité : de la pub (presque) gratuite

Avec la publicité sur les réseaux sociaux, on a presque oublié la bonne vieille tactique de la collaboration et de l’échange de liens. Pourtant, ça fait partie intégrante des bonnes pratiques SEO. L’idée est d’indiquer à Google et aux autres moteurs de recherche que d’autres sites pointent vers votre site. En faisant de l’échange de visibilité avec d’autres acteurs de votre industrie, vous bénéficiez du trafic de votre partenaire, et donc d’une optimisation de votre performance SEO.

De plus, cet échange de visibilité peut s’étendre sur toutes les plateformes des deux parties prenantes, des réseaux sociaux aux newsletters, en passant évidemment par le blogue et le site internet. 

Mais comment créer des partenariats ? Vous n’allez pas aimer notre réponse, mais il n’existe pas de recette magique. C’est plutôt la prospection, le réseautage et les cold emails qui vont fonctionner. N’hésitez pas à activer votre réseau sur LinkedIn, à interagir sur Twitter, Instagram ou Facebook, et à chercher les coordonnées des décideurs des organisations avec lesquelles vous aimeriez collaborer. Envoyez des emails personnalisés (jamais de emails généralistes qui s’adressent à une longue liste), et surtout, prenez votre téléphone. Puisque vous proposez une approche gagnant-gagnant, ayez confiance en votre proposition, elle pourrait intéresser plus de monde que ce que vous croyez.

3. Les relations de presse : indispensables à long terme

Finalement, investir dans des relations de presse est souvent négligé, pourtant, les médias spécialisés et généralistes restent votre meilleur gage de crédibilité. À Dix Pour Cent, nous recommandons toujours aux entreprises en démarrage ou à chaque nouveau lancement de produit d’intégrer les relations de presse à leur stratégie de lancement. 


Notre partenaire Atik, agence spécialisée en relations de presse pour les startups et les entrepreneurs, mentionne notamment que la force d’une bonne stratégie de RP réside dans la qualité des supports médias et dans la veille d’actualités quotidienne. Les relances sont aussi primordiales, et détenir une liste de contacts médias s’avère indispensables.

newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir en avant-première l’actualité en innovation sociale et technologique !

Les autres articles sur l'innovation sociale et technologique

Drag View