Dix Pour Cent

Réussir sa campagne de crowdfunding : KissKissBankBank nous dévoile 4 secrets

Lorsque l’on parle d’entreprises responsables, on ne peut mettre de côté le financement participatif. Bien qu’il ne soit pas un passage obligé pour mener à bien un projet, le crowdfunding se révèle être un outil incroyable en termes de communication et de financement responsable. Mais alors, pas toujours simple de lever des fonds quand personne n’a encore entendu parler de notre projet. Alexandra, responsable des partenariats chez KissKissBankBank, nous dévoile 5 clés pour une campagne de crowdfunding réussie.

KissKissBankBank, ou le financement participatif engagé

Née en 2009, la plateforme de financement participatif KissKissBankBank avait initialement pour but de permettre l’autoproduction culturelle. Aujourd’hui, la plateforme se veut pluri-spécialiste, accueillant des projets de tous horizons, qu’ils soient culturels, entrepreneuriaux ou associatifs. Leur point commun : ces derniers doivent être engagés. Toutes sortes d’industries se côtoient sur la plateforme, de l’alimentation à la tech, en passant par la culture, l’éducation, l’inclusion ou l’environnement. Les projets ont pour points communs de résoudre des problèmes de société concrets ou bien d’offrir des contenus créatifs innovants. Être engagé semble d’ailleurs être une des clés du succès, puisque les projets lancés sur KissKissBankBank obtiennent le taux de réussite le plus élevé de France, avec un taux de succès de 78%. Avec un don moyen de 65 euros pour les 2.4 millions de contributeurs sur la plateforme, les porteurs de projets ont ainsi accès à un potentiel de contributeurs immense !

Love Money

Mais comment convaincre des inconnus de financer votre projet ? Pas facile de partir de zéro, sans notoriété ni réseau. C’est là où lancer un projet responsable a ses avantages :  les contributeurs sont plus enclins à soutenir un projet si ce dernier les touche dans leurs convictions. Alexandra nous parle de Love Money, car les investisseurs investissent surtout dans des causes qui les touchent droit au cœur. Générations en quête de sens, KissKissBankBank affirme que les Kissbankers reprennent le contrôle de leur argent sur la plateforme. Comme sur toutes les plateformes de financement participatif, les projets bénéficient d’une certaine visibilité, ce qui peut être intéressant pour les “nobody” qui partent vraiment de zéro. Les Kissbankers sont composés à 60% de femmes, entre 35 et 45 ans. Bien que ce ne soient que des moyennes, ça donne une idée de l’audience sur cette plateforme.

La force du collectifs

Le crowdfunding a pour but de fédérer une communauté autour d’un projet, en plus de le financer évidemment. Mais entretenir les liens avec son auditoire sera cependant indispensable pour la suite des choses. Et Alexandra nous le confirme : plus un projet est lié à un engagement citoyen ou à la défense d’une cause, plus sa capacité fédératrice sera importante. Avec un positionnement optimiste, la plateforme encourage les entrepreneurs à se lancer. D’ailleurs, dans les valeurs de l’entreprise, on peut lire “Nous croyons beaucoup en ces vagues continuelles d’optimisme comme un remède à la morosité ambiante qui nous entoure”. Dans ces valeurs, on peut également lire l’importance de l’intelligence collective et citoyenne, qui sont mises en lumière grâce au financement participatif. On le répète souvent à Dix Pour Cent : la création d’une communauté engagée autour de votre projet est une des clés du succès, pour éviter d’avoir à dépenser des sommes astronomiques en publicité par exemple. Le crowdfunding est donc une façon de promouvoir sa marque naissante de façon responsable et économique. 

4 clés d'une campagne de crowdfunding réussies

Finalement, Alexandra nous livre 4 points clés indispensables à la réussite d’une campagne de financement participatif.

  1. Le storytelling : savoir raconter son projet, sa genèse et les ambitions des fondateurs est indispensable. Il faut donner envie à l’audience de s’intéresser davantage à votre projet, et ça passe principalement par des formats de communication attrayants. La vidéo est bien sûr importante, mais aussi l’image de marque et les prises de parole des fondateurs.
  2. Les réseaux sociaux : Ils sont aujourd’hui inévitables. Mais c’est surtout votre capacité à générer des interactions intéressantes et en continu avec votre communauté qui fera la différence. Demandez leurs avis sur vos produits ou services, sondez leurs besoins, faites les participer le plus possible ! 
  3. Le timing : c’est bien connu, le time to market est un point essentiel au succès d’un nouveau produit ou service. Ça l’est tout autant pour du crowdfunding. En effet, si votre offre n’est pas dans l’air du temps, il sera difficile de rassembler assez de monde autour de votre projet. 
  4. Démontrer l’avantage pour les early birds : il faut en effet être en mesure de bien communiquer sur les avantages d’investir tôt dans votre projet. Souvent, ce sera le prix qui aura un impact significatif. Il faut donc bien expliquer qu’en achetant votre produit en pré-commande sur la plateforme de financement participatif, votre communauté bénéficie d’un prix vraiment plus bas que ce qui sera ensuite sur le marché. 

 

Parmi les histoires à succès sur la plateforme KissKissBankBank, on retrouve la marque 900.care. L’entreprise détient le record européen du montant amassé pour une campagne de pré-commande. Ce projet cumulait toutes les clés de la réussite, notamment en répondant concrètement à un besoin grandissant des familles souhaitant avoir accès à des produits d’hygiène plus responsables mais abordables. La communauté de 900.care était également déjà très engagée sur les réseaux sociaux, puisque les fondateurs l’impliquaient dans la confection des prototypes. Finalement, leur image de marque et leurs contenus créatifs et accessibles ont permis d’établir un storytelling engageant dès le départ.

newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir en avant-première l’actualité de l’entreprise responsable.